Windows SteadyState

Que vous gériez les ordinateurs Windows XP d’un établissement scolaire, d’un café Internet, d’une bibliothèque ou de votre domicile, avec Windows SteadyState vous pourrez aisément continuer à faire fonctionner vos ordinateurs comme vous l’entendez, quelles que soient les personnes qui les utilisent.


Windows SteadyState comprend les fonctionnalités suivantes de gestion des ordinateurs partagés :


  • Prise en main : comprend les étapes initiales et les explications pour vous aider lors de votre première utilisation de Windows SteadyState.
  • Protection des disques Windows : permet d’empêcher la modification de la partition Windows qui contient le système d’exploitation Windows et les autres programmes, sans autorisation de l’administrateur. Protection des disques Windows permet de protéger le système d’exploitation Windows et tous les fichiers situés sur l’ordinateur, de modifications permanentes. Toutes modifications apportées par les utilisateurs partagés lorsqu’ils sont connectés à l’ordinateur sont supprimées au redémarrage. Windows SteadyState permet de configurer la Protection des disques Windows afin de supprimer toutes les modifications au redémarrage, à une certaine date et heure, ou de n’en supprimer aucune.
  • Restrictions et paramètres utilisateurs : les restrictions et les paramètres utilisateurs permettent d’améliorer et de simplifier l’expérience de l’utilisateur. L’accès des utilisateurs aux programmes, paramètres, éléments du menu Démarrer et options de Windows XP est restreint. Vous pouvez aussi verrouiller les comptes d’utilisateurs pour empêcher la conservation des modifications d’une session à une autre.
  • Administrateur de comptes utilisateurs : créez et supprimer des comptes. Vous pouvez utiliser Windows SteadyState pour créer des comptes utilisateurs sur d’autres lecteurs qui conserveront les données et paramètres des utilisateurs même si la Protection des disques Windows est activée. Vous pouvez aussi importer et exporter des paramètres utilisateurs d’un ordinateur vers un autre et économiser des ressources et un temps précieux.
  • Restrictions de l’ordinateur : contrôlez les paramètres de sécurité, de confidentialité ou autres, pour empêcher par exemple les utilisateurs de créer et stocker des dossiers sur le disque C et d’ouvrir des documents Microsoft Office à partir d’Internet Explorer®.

Orange : anti-spam activé par défaut

ça y est, je vous en parlais il y a quelque temps : l’anti-spam “made in Orange” est maintenant activé.


Vous aviez loupé l’info ? ça ne m’étonne guère, je n’ai reçu aucun mail d’avertissement…


C’est quoi le problème ? Jugez vous-même :


- Par défaut, les mails filtrés partent directement dans le dossier “indésirables” du webmail et sont effacés automatiquement au bout de… 7 jours !


- Heureusement, un spam mail doit vous prévenir avant effacement.[:S] Ce qui veut dire, sauf erreur de compréhension, que si vous recevez des spams tous les jours, vous aurez également, au bout de 7 jours et tous les jours ensuite, un message vous avertissant de l’effacement du contenu du dossier “indésirables”.


- Si par le plus grand des hasards (car, comme chacun le sait, les anti-spam sont infaillibles), un message important venait à être filtré par erreur (on appelle ça un “faux positif”) par cette option, il partirait donc directement dans les indésirables. Si, en plus, vous n’utilisez pas le webmail (quel crime !), votre message restera en “sursis” pendant 7 jours… Et si, ce qui est fort prévisible, vous finissez par ignorer (comme tout message répétitif) le mail d’alerte d’effacement, vous aurez définitivement perdu votre courriel.


- Si vous changez le réglage, les mails filtrés sont tout de même marqués de la mention ***SPAM*** avant de débouler dans votre BàL.


- Il n’est pas possible de désactiver entièrement le bestiau si vous désirez gérer vous-même votre spam (avec l’excellent K9, par exemple).


Alors, heureux ?   [6]

Bulletins de sécurité du 12 Juin 2007

En français :


http://www.microsoft.com/france/technet/security/bulletin/ms07-jun.mspx


Et en anglais :


http://www.microsoft.com/technet/security/bulletin/ms07-jun.msp


Critical Bulletins:


Vulnerability in the Windows Schannel Security Package Could Allow Remote Code Execution (935840)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-031.mspx


Cumulative Security Update for Internet Explorer (933566)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-033.mspx


Cumulative Security Update for Outlook Express and Windows Mail (929123)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-034.mspx


Vulnerability in Win 32 API Could Allow Remote Code Execution (935839)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-035.mspx


Important Bulletins:


Vulnerabilities in Microsoft Visio Could Allow Remote Code Execution (927051)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-030.mspx


Moderate Bulletins:


Vulnerability in Windows Vista Could Allow Information Disclosure (931213)
http://www.microsoft.com/technet/security/Bulletin/ms07-032.mspx

Dépanner un gadget réticent

Il arrive quelques fois que les gadgets ne s’installent pas correctement. Dans ce cas, il y a 2 choses à vérifier :


Dans ce répertoire :
C:\Users\<utilisateur>\AppData\Local\Microsoft\Windows Sidebar\Gadgets


1) Ne conservez que les répertoires se finissant par   .gadget
(soit en effaçant les doublons, soit en renommant les dossiers qui ont des numéros)

2) Dans ces répertoires, renommez les dossiers  “en-US” en “fr-FR” ou votre code habituel (le gadget a été conçu sur un système US).

Ensuite, le gadget devrait être disponible dans le panneau des gadgets, il n’y a plus qu’à l’ajouter à la sidebar.