Sauvegarde 1-intro – variété

J’ai suivi une formation à la sauvegarde qui s’est conclue par un diplôme chez Hewlett-Packard France.
J’ai été en charge, pendant plusieurs décennies, des sauvegardes de ma société.
Je m’occupe bien sûr de la sauvegarde des données personnelles de mes postes de travail à la maison.

Comme nous pouvons le constater fréquemment, les experts ont le don de compliquer les choses. Lorsque nous allons chez le médecin, ne nous envoie-t-il pas rapidement chez plusieurs confrères pour des examens complémentaires ; il a en tête les cas les plus graves et il se doit de vérifier que vous n’êtes pas dans le 0,0001 % de cas qui mène à la mort !

Je vais aujourd’hui, jouer à l’expert et vous donner un peu mal à la tête en vous montrant quelle est la variété des cas en matière de sauvegardes.

Une grande crainte en  informatique est de perdre ses données, non ?
Trois risques majeurs -me dit un site- sont : l’eau, l’incendie, le vol, auxquels peuvent s’ajouter : le café renversé sur le clavier, la suppression d’une ligne ou d’un fichier, l’écrasement, l’erreur de relecture d’un fichier, l’altération volontaire ou non, la perte de confidentialité, l’erreur de saisie dont on ne s’aperçoit que des semaines après…
Pour palier ces risques, il convient de mettre nos précieuses données à l’abri.
-> les photos d’un père décédé sont-elles précieuses ? oui assurément surtout si elles sont en exemplaire unique, même si on ne les visualise pas chaque jour.
-> la comptabilité et le budget du ménage nous sont-ils précieux ? Quid de l’historique sur plusieurs années ? Avez-vous froid dans le dos à l’idée de ne plus pouvoir accéder à ces informations consultées fréquemment et guidant votre vie ?
-> les commandes de votre entreprise sont-elles précieuses, qui sont modifiées à longueur de journée ?
-> pour ma part, moi, fan de tableur, à mon domicile, j’utilise 4 fichiers à longueur de journée ainsi que quelques autres que je ne pourrais pas supporter de perdre !
J’ai beaucoup d’autres données que je ne consulte que rarement mais qu’il est inenvisageable de perdre !

Comment mettre à l’abri ces précieuses données ?
-> sauvegarde image disque ?
-> copie de tous mes disques (programmes et fichiers) ?
-> copie de quelques fichiers fréquemment utilisés sur clé USB ?
-> archivage ?
-> disque miroir ?
-> sauvegarde différentielle, incrémentale ?
-> disque Raid ?
-> autre ? quelles données ? sur quel support ? avec quelle fréquence ? quelle méthode ?


 

J’espère vous avoir donné mal à la tête avec toutes mes questions.
Rassurez-vous, j’essaierai de ne pas trop jouer à l’expert et de me cantonner aux cas simples d’un poste de travail ordinaire ; j’essaierai d’expliquer clairement le pourquoi et le comment…

La sauvegarde dépend de votre cas personnel.

Bonne fin de semaine !

Gérard Mélone, MS-MVP Consumer Security

Leave Your Comment

Name (required)
Email (required)
Website
Message
 
*