SharePoint et moi....

Ce que j'ai a dire sur SharePoint, pour autant que cela intéresse quelqu'un...

La gouvernance SharePoint, suite ….et pas encore fin…

2.       Développement et configuration

 La technologie SharePoint a rendu plus floue la limite entre ce qui est développement et ce qui est configuration. Il est vrai que la discussion de savoir si SharePoint est une plateforme collaborative ou une plateforme de développement est loin d’être terminée, avec ses farouches opposants et militants.Ce chapitre va couvrir ces deux parties, tant du point de vue de la configuration que du développement, parties essentielles du plan de gouvernance, permettant que les solutions qui sont implémentées soient cohérentes. 

 

































Développement et configuration
Points Que faire ? Pourquoi le faire ?
Style maison ·         Créer les modèles qui vont déterminer à quoi les sites SharePoint vont ressembler·         Déterminer quels types de sites pourront être ou pas modifiés·         Déterminer quelles parties du modèle pourront être ou pas modifiées par l’utilisateur Utiliser un style maison ne va pas seulement donner l’impression que le site fait bien partie de l’organisation mais va également promouvoir une meilleure navigation ainsi qu’une meilleure organisation. Définir quelles zones pourront être changées ou pas créera la flexibilité nécessaire à l’adoption de la solution
Outils de customisation ·         Déterminer quels sont les outils de customisation qui pourront être utilisés (SharePoint Designer, etc.)·         Déterminer de façon claire et communiquer quelles sont les actions qui seront ou pas autorisées avec ces outils (comme par exemple, customiser un site, ce qu’on appelait à l’époque de SPS2003 unghoster un site) Probablement chaque pole de l’entreprise souhaitera apposer sa marque (logo, couleurs…) sur son site.Le challenge sera de contrôler les modifications qui sont apportées par les différents pôles pour faire en sorte que cela ne soit pas un obstacle à la maintenance des sites.
Modèles et définitions de site ·         Etablir des lignes de conduite claires en matière de développement de définition de sites·         Instaurer des politiques de déploiement  de ces définitions de sites telles que par exemple les  pré-requis pour une installation dans la GAC… Gérer les modèles (templates) et les définitions de site sont déjà un challenge dans une organisation de taille moyenne.Communiquer dès le début du projet les décisions qui sont prises en matière de gestion de ces templates et définitions de site, et le faire sans ambiguïté, permettra de gérer de façon optimale les remontées des différents groupes d’utilisateurs
Code source et « build control » ·         Déterminer s’il est nécessaire d’avoir un repository global pour tous les codes installés sur la plateforme (TFS, etc.…)·         Etablir les standards pour la création de composants, tant sur un serveur central que les lignes de conduite pour la création de logiciels·         Assurer que le code sera documenté, les avertissements pris en compte… Le Code Source est le cœur même des améliorations de SharePoint apportées à  votre organisationEtablir une liste stricte de ce qui peut être attendu et de règles au sujet du développement de code ne pourra que rendre le processus de maintenance plus aisé et conduira à un système beaucoup plus stable.
Support pour les bugs ·         Déterminer les responsabilités de chacun en matière de support Il est inévitable que des bugs soient trouvés dans le code et ce, parfois, longtemps après le déploiement.Savoir à qui s’adresser le cas échéant pour être certain que ces bugs soient corrigés est essentiel pour la survie à long terme de la plateforme SharePoint.
Développements standards ·         Etablir des règles claires déterminant quelles « Assemblies » pourront être installées dans le GAC et celles qui ne le pourront pas·         Etablir des règles au sujet de l’utilisation de l’attribut « AllowPartiallyTrustedCallers » La sécurité d’un site est déterminée par le code qui est autorisé à tourner sur ce site et avec quelles permissions.Les accès de sécurité du code .NET et les implications du déploiement dans le GAC sont important pour la maintenance d’un niveau de sécurité suffisant.
   


 

 3.       InfrastructureAlors que la plus grande partie des points d’infrastructure peuvent être considérés comme des détails d’implémentation, il en est pourtant qui auront un impact significatif sur la façon dont SharePoint sera déployé et quelles « features » seront disponibles.Les points d’infrastructure que j’énonce ci après sont suffisamment importants pour être inclus dans le plan de gouvernance parce qu’ils ont un impact sur la façon dont la plateforme sera utilisée. 

 





















Infrastructure
Points Que faire ? Pourquoi le faire ?
Firewalls ·         Déterminer les règles qui vont régir les connexions, au départ des servers web, des web parts d’édition de contenu et de visualisation de flux RSS La bonne pratique veut qu’on n’autorise pas les serveurs à accéder directement au web.Donner la possibilité d’inclure du contenu venant d’un autre site au moyen d’une web part d’édition de contenu ou au travers d’un flux RSS peut créer une exposition à des attaques de style « cross site scripting ».Contrôler à quels sites extérieurs il est possible d’établir des liens est non seulement un point opérationnel mais également de sécurité.
Load Balancing ·         Décider et communiquer au sujet de la configuration du load balancing en matière de rémanence de session Les développeurs doivent savoir s’ils peuvent s’attendre à ce qu’une session simple soit transférée sur un autre serveur
Environnements ·         Déterminer quels environnements seront utilisés pour développer et pour tester les solutions dans SharePoint.·         Définir les critères de développement et de test pour chaque environnement. Communiquer les règles de déploiement tel que la nécessité pour un template de faire usage de la GAC  Définir les environnements de test et de développement aide les utilisateurs et les développeurs à savoir de quelles ressources ils peuvent disposer pour tester les modifications et les développements sans impacter l’environnement de production.En matière de développement, il est devenu monnaie courante d’utiliser des machines virtuelles (avec des licences MSDN), par contre, la ferme de qualification (ou pré production) doit être aussi proche que possible de la ferme de production. Ce qui induit des coûts parfois importants.
   4.       Préoccupations d’ordre opérationnelLa gestion d’une plateforme SharePoint, comme c’est le cas de tout environnement déployé à grande échelle, a plusieurs facettes.Ces différentes facettes, qui sont une partie importante de votre plan de gouvernance parce qu’elles assurent que le système va rester opérationnel et qu’elles déterminent les attentes que les utilisateurs peuvent avoir de SharePoint, sont reprises dans la liste ci-dessous. 

 

































Préoccupation d’ordre opérationnel
Points Que faire ? Pourquoi le faire ?
Monitoring ·         Monitorer au niveau SharePoint, du server et du site·         Définir les réponses à apporter pour chaque type de problèmes qui pourraient arriver Un système qui n’est pas accessible n’est pas utilisable par les utilisateurs. C’est une évidence. Avoir une approche multidimensionnelle de la surveillance du système favorise une meilleure prise de conscience des problèmes de la plateforme.
Uptime et Downtime ·         Définir un agenda reprenant les périodes d’indisponibilité (downtime)·         Communiquer la procédure à utiliser pour signaler une période de downtime qui n’aurait pas été annonçée ou tout problème de performance·         Définir la procédure de réponse à toute période de downtime non agendée. Déterminer des périodes pendant lesquelles le système ne sera pas disponible est critique pour permettre de faire des mises à jour, d’appliquer des correctifs.Publier les processus en cas de downtime non agendé permet de rassurer l’utilisateur final quand une interruption non souhaitée arrive.
Récupération de désastre ·         Plan de récupération d’un fichier (par exemple via le versionning ou la poubelle de site)·         Plan de récupération d’un ou plusieurs sites·         Plan de récupération d’un serveur·         Plan de récupération d’une ferme géographiquement distribuée Un désastre peut toujours arriver. Ce n’est pas une question de si mais bien de quand et comment.Les prévoir renforce  le taux d’adoption de la plateforme (sensation de sécurité) ainsi que l’impression que le serveur sera toujours opérationnel.
Récupération de data et de documentation ·         Codifier l’utilisation des besoins de gestion en terme de dossiers (« records management ») au sein de SharePoint·         Définir les règles d’archivage de sites, ceci y compris les avertissements et les approbations. La technologie SharePoint peut aider à la gestion des problèmes rencontrés en matière de gestion de dossiers, à savoir la conservation de trop ou trop peu d’informations.Définir comment SharePoint fonctionnera à cet égard permet de s’aligner sur les règles de gouvernance de l’organisation .
Quotas ·         Etablir des quotas d’archivage par type de site·         Etablir un processus de requête d’augmentation des quotas La gestion de l’archivage est de la responsabilité de tous les utilisateurs de l’organisation.La mise à disposition de lignes de conduite peut aider à un contrôle raisonnable de la consommation d’espace disque.
Rapportage ·         Définir quels sont les rapports d’audit nécessaires au bon fonctionnement·         Etablir un rapport d’utilisation de l’espace d’archivage·         Développer un rapportage à l’usage des administrateurs des différentes activités Le rapportage sur ce qui a été fait est essentiel pour définir les besoins.Encourager le rapportage des activités et de l’archivage des données permet de créer une boucle de feedback nécessaire à l’organisation pour comprendre la plus value qui est dérivée de l’utilisation de la plateforme SharePoint.
    A suivre J

 

1 Comment

  1. Tremintin Cédric

    13/06/2008 at 13:55

    On attend le livre blanc avec impatience ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*