opsMgr 2007 : Comment créer un diagnostique automatique sur un moniteur

Lors d’un déploiement Operations Manager 2007 chez un client, OpsMgr a détecté qu’un disque était plein sur l’un des serveurs supervisé.


Le reflexe de l’administrateur a été de se connecter au serveur et utiliser un outil pour lister les répertoires les plus volumineux.
Certes, Opérations Manager est un outil de supervision et il est normalement utilisé par les équipes d’exploitation, mais c’est aussi l’un des outils à privilégier par les administrateurs.


Dans ce cas précis, on peut demander à Opérations manager de faire la liste des répertoires les plus volumineux lors de la détection d’un manque de place.


Il suffit de créer un diagnostique utilisant la commande DIRUSE des Windows Support Tools. J’en profite au passage pour rappeler que les Support Tools devraient être installés systématiquement sur tous les serveurs.
Il faut éditer le moniteur pour lui associer le diagnostique. On peu le trouver dans le panneau ‘Authoring’ ou dans le ‘Health Explorer’ :



Ensuite, il faut aller sur l’onglet ‘Diagnostic and Recovery’ et cliquer sur ‘Add’ pour ajouter le diagnostique. Dans le cas de ce moniteur, il peut être associé à l’état Warning ou Critical.



Le diagnostic peut être un script ou une commande. Penser à le stocker dans le bon pack d’administration (cf http://msmvps.com/blogs/opsmgr/archive/2007/11/04/opsmgr-2007-best-practices-et-quelques-r-233-flexions.aspx ).



Ensuite, on donne un nom à l’objet Diagnostic (oui je sais, j’avais promis un article sur une convention de nommage OpsMgr. Patience, ça vient [:)])



La commande est : %ProgramFiles%\Support Tools\diruse.exe



Avec les paramètres :
/S /M /C /Q:100 /D $Target/Property[Type="MicrosoftWindowsLibrary6062780!Microsoft.Windows.LogicalDevice"]/DeviceID$\

La référence $Target/Property[Type="MicrosoftWindowsLibrary6062780!Microsoft.Windows.LogicalDevice"]/DeviceID$\ s’obtient  en sélectionnant la propriété DeviceId dans la liste déroulante.

Lors de la prochaine alerte sur l’espace libre d’un disque, il suffit de basculer sur la vue ‘Health Explorer’ et sur l’onglet ‘State Change Events’ pour voir le résultat :

Conclusion : Ayez le reflexe Diagnostique !

OpsMgr 2007 : Problème de consommation de mémoire avec le pack d’administration DNS

La nouvelle version du pack d’administration DNS (6.0.6278.27) peut, dans certaines circonstances, générer une charge importante sur la CPU des serveurs supervisés.
Le pack DNS va découvrir toutes les zones DNS et tous les redirecteurs.



Pour chaque zone découverte, un moniteur va faire des tests réguliers avec la commande NSLOOKUP de façon à vérifier que la zone est accessible. Tous les scripts qui utilisent NSLOOKUP vont être lancés simultanément. S’il y a de nombreuses zones directes ou inverses, cela provoque une consommation excessive de temps processeur.

Pour régler ce problème, il faut d’abord désactiver globalement le moniteur DNS 2003 Zone Resolution Monitor par un override.

Si toutes les zones sont intégrées à Active Directory, ce moniteur ne me parait pas essentiel. On peut donc le réactiver pour une zone témoin intégrée à Active Directory et pour les zones qui ne sont pas intégrées à Active Directory.
Pour rappel, il faut d’abord créer un pack d’administration pour stocker ces overrides.

 La solution en images :

On commence par créer le management pack pour contenir les overrides


 


 



et ensuite, on peut créer l’override.





Microsoft travaille à une optimisation de ce pack d’administration.


On peut aussi avoir le même problème avec le moniteur d’étendues DHCP du pack d’administration DHCP v6.0.6383 lorsque le serveur héberge un grand nombre d’étendues. Cette fois, c’est la commande Netsh qui est utilisée.

OpsMgr 2007 : Nouveau pack d’administration SQL Server

Un nouveau pack d’administration pour SQL Server est disponible. Il support maintenant SQL Server 2008 et intègre quelques correctifs.


Parmi ces correctifs, il y en a un que j’avais demandé concernant la taille des bases de données. L’attribut était stocké sous forme de valeur alphanumérique. Il est maintenant disponible sous forme numérique, ce qui permet de trier les bases de données par taille ou de créer des formule dynamiques pour grouper les bases selon leur taille.


Téléchargement : SQL Server Management Pack v6.0.6441.0