Paris en 26 gigapixels…


Bonjour à tous,


Voici un post qui sort du cadre habituel et vaut le détour tant le travail réalisé mérite l’attention. Cet article est tiré du journal en ligne 20 Minutes


Comme si on y était, la photo de Paris en 26 gigapixels, conçue par les photographes français, Arnaud Frich et Martin Loyer, permet de voir la capitale à distance dans ses moindres détails, à tel point que les créateurs du projet ont été forcés de flouter certaines zones pour éviter de porter atteinte à la vie privée. C’est la plus grande photo du monde jamais réalisée.


Déjà, au moment de l’investiture du président américain, Barack Obama, le 20 janvier 2009, le photographe David Bergman s’était attelé à cette tâche. Il avait mis sur son blog une photo panoramique haute définition (220 photos assemblées) pour donner l’occasion à tous les absents d’observer de près l’événement. Elle permettait de zoomer à tel point qu’on pouvait voir en détail les visages des invités.   


Un travail colossal 
Cette fois-ci, ce sont des photographes français qui sont à l’origine du projet «
Paris en 26 gigapixels». Des moyens colossaux ont été déployés pour parvenir à un résultat, pour le moins, impressionnant. Ils ont assemblé 2346 photos, soit 138 colonnes sur 17 lignes, prises avec deux appareils photos fixés sur une tête motorisée. «Sans Martin Loyer qui, en tant que toiturophile, nous a permis de trouver le meilleur toit pour prendre la photo, sans le logiciel de la société Klor et sans mon expertise dans la technique du panoramique, jamais nous n’aurions pu battre le record», explique Arnaud Frich. Pour arriver à bout de cette entreprise – qui représente en réalité l’équivalent de deux terrains de football – il a fallu 16 mois de préparation, 5 heures de prises de vue et plusieurs semaines de retouches. «Ce n’est pas une photo révolutionnaire d’un point de vue artistique mais elle a le mérite d’offrir un beau Paris aux étrangers», poursuit-il. Le jeu en valait en tout cas la chandelle.


Criant de réalisme 
La photo, hébergée sur une page web, s’anime sur le thème musical du film de Jean-Pierre Jeunet, Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, créé par Yann Tiersen. Comme pour donner une ambiance typiquement parisienne à la découverte de la ville. Plusieurs solutions s’offrent au visiteur: soit il se déplace dans Paris à l’aide de sa souris, zoomant au gré de ses envies à l’aide de la roulette, soit il décide de sélectionner l’un des 20 plus beaux monuments de la ville, se laissant ensuite guider par le site. De l’Opéra Garnier au Sacré Cœur en passant par la Tour Eiffel, le site n’a rien laisse au dépourvu. Vraiment impressionnant de réalisme. 


Bonne journée.
Patrice.

  1. No comments yet.
(will not be published)
*


(c) 2014 - Patrice A. BONNEFOY - Microsoft MVP Windows Expert IT-Pro since 2005.