Archive for July, 2010

Kinect pour Xbox 360

Bonjour à tous,

Une excellente nouvelle Microsoft Games débusquée sur le net… et cet article d’Antoine Edmond que vous pourrez retrouver sur le site.kinect

Le périphérique magique de la Xbox 360, révélé lors de l’E3 2010, sera disponible dans les magasins de l’hexagone en fin d’année. Son prix de vente a officiellement été communiqué ce jour.

Kinect pour Xbox 360 sera commercialisé en novembre dans toutes les bonnes crémeries ludiques au prix de 149 €. Excellente nouvelle, la compilation Kinect Adventures, qui nous avait particulièrement tapé dans l’oeil à Los Angeles, sera présente dans le carton de Kinect. De quoi assurer de longues heures de bonheur en famille avec les 20 épreuves différentes que comporte le jeu !

Pour rappel, Kinect permet de contrôler la console grâce aux seuls mouvements (direction, vitesse… de tout le corps) et à la voix. On pourra profiter de Kinect à plusieurs sans avoir besoin d’acheter un autre accessoire. Et, last but not least comme disent nos amis outre-Atlantique, Kinect est compatible avec TOUTES les versions de la Xbox 360.

Si vous n’avez pas encore de Xbox 360, voici une excellente nouvelle : un 250X250_JARAD-2010 bundle regroupant Kinect, le jeu Kinect Adventures et une nouvelle version de la Xbox 360 Arcade (avec une mémoire flash interne de 4 Go, une connexion Wifi N et le nouveau look “slim”) sera quant à lui disponible au prix de 299 €. Cette console sera également vendue à la fin de l’été sans Kinect, et ce pour 199 €.

15 titres compatibles seront disponibles lors de la mise sur le marché de Kinect.

Bonne journée.
Patrice.

No Comments

Windows Update : Mise à jour régulière vivement recommandée

 

Bonjour à tous,

Une faille de sécurité affecte les différentes versions de Windows, y compris Windows 7 et Server 2008 R2. Le scénario le plus probable d’attaque, déjà exploité par le rootkit de la famille Win32.Worm.Stuxnet.A, est une exécution automatique de code malveillant depuis une clé USB.

Dans un bulletin de sécurité publié le 16 juillet (http://www.microsoft.com/technet/security/advisory/2286198.mspx), Microsoft confirme l’existence d’une vulnérabilité de son système d’exploitation Windows. La faille se situe au niveau du composant Windows Shell, dans le traitement des fichiers de raccourci en .LNK. 3426_250x250_WindowsInTune_1F8DCAF2 Selon Microsoft, cette vulnérabilité affecte les différentes versions de l’OS, à savoir 2000, Windows XP (dont le SP2 qui n’est plus supporté et ne bénéficiera dont pas d’un correctif), Vista, Seven, Server 2003 et 2008.

Il est grand temps de penser à migrer vers Windows 7 afin de bénéficier d’une sécurité accrue; en effet, même si Windows 7 est concerné, sa vulnérabilité est nettement moins engagée que celle de Windows 2000 ou Windows XP.

Comme Conficker, l’attaque va tirer parti des fonctions Autorun et Autoplay de Windows pour s’exécuter automatiquement sur un PC vulnérable. Cependant, même si ces fonctionnalités sont désactivées, ce qui est le cas par défaut sur Windows 7, le programme peut encore s’exécuter lors de l’ouverture du support USB via l’explorateur Windows. En effet, le code malveillant s’exécute sans qu’il soit nécessaire de cliquer sur le raccourci !

D’après Dave Forstrom du MSRC (Microsoft Security Response Center), 6.000 tentatives d’infection de PC Windows ont été comptabilisées le 15 juillet. Sur son blog, l’éditeur Sophos ajoute que Stuxnet, seul programme malveillant à ce jour à exploiter la faille de Windows, contourne les différents mécanismes de sécurité de l’OS, dont l’UAC. Microsoft se veut pourtant rassurant : “seules des attaques limitées et ciblées ont été repérées”, assure Dave Forstrom…

Pas de correctif pour les versions de Windows antérieures à XP SP3

Dans l’attente du correctif, Microsoft recommande aux utilisateurs de limiter les risques d’attaque en désactivant l’affichage des icônes de raccourci (en éditant la base de registre), et de désactiver le service WebClient (WebDAV pouvant servir de vecteur).

Pensez également à mettre à jour votre anti-virus et vous assurer qu’il l’est effectivement.

Bonne journée.
Patrice.

No Comments

Microsoft Security Essentials… Anti-virus gratuit

 

Bonjour tout le monde,

Ben nan, pas encore parti en congés; et même avec la chaleur, la vente continue ;-)

image Dites-moi… connaissez-vous l’anti-virus de Microsoft : Microsoft Security Essentials ? Comment non ?

Pourtant, Microsoft Security Essentials protège l’ordinateur en temps réel contre les virus, logiciels espions et autres logiciels malveillants.
Il est disponible en téléchargement gratuit (si votre version de Windows est originale) auprès de Microsoft. Facile à installer et à utiliser, il est mis à jour automatiquement afin de garantir au PC une protection efficace en continu. Pour savoir si le PC est sécurisé, c’est facile: lorsque le voyant est au vert, tout va bien. C’est aussi simple que cela!

Microsoft Security Essentials fonctionne efficacement et250x250_Windows-InTune silencieusement en arrière-plan pour laisser libre l’utilisateur d’utiliser son PC Windows comme il le souhaite : pas d’interruptions ni de temps d’attente prolongés.

Cependant, Microsoft Security Essentials ne peut s’installer sur tous les systèmes. Seules les versions originales de :

  • Windows XP (Service Pack 2 : Attention plus de support – ou Service Pack 3) en 32 bits,
  • Windows Vista (Gold, Service Pack 1 ou Service Pack 2) en 32 ou 64 bits,
  • Windows 7 également en 32 ou 64 bits.

Pour Windows XP :

  • un PC doté d’une vitesse d’horloge de processeur de 500 MHz ou plus et 256 Mo de RAM ou plus.

Pour Windows Vista et Windows 7 :

  • un PC doté d’une vitesse d’horloge de processeur de 1 GHz ou plus et 1 Go de RAM ou plus,
    • Écran VGA 800 × 600 ou supérieur,
    • 140 Mo d’espace libre sur le disque,
    • Une connexion Internet est requise pour l’installation et le téléchargement des dernières définitions de virus et de logiciels espions pour Microsoft Security Essentials,
    • Navigateurs Internet: Windows Internet Explorer 6.0 ou version ultérieure, Mozilla Firefox 2.0 ou version ultérieure,
    • Microsoft Security Essentials prend également en charge le mode Windows XP sous Windows 7. Pour plus d’informations, consultez les configurations requises relative pour le mode Windows XP sous Windows 7.

Et pour l’installer tout de suite, suivez le guide :

MSE0

Rendez-vous sur la page de téléchargement http://www.microsoft.com/security_essentials/default.aspx?mkt=fr-fr

  1. Cliquez sur Télécharger maintenant.
  2. Une fenêtre s’ouvre et vous propose de choisir le langage et la version correspondant à votre Système d’Exploitation.MSE1 Pour savoir quel système vous utilisez, cliquez sur Démarrer puis, d’un clic droit sur Ordinateur sélectionnez la commande Propriétés. Dans Informations système générales, vous avez la version de Windows.
  3. Après sélection du système, le téléchargement démarre; cliquez sur Exécuter pour démarrer ce téléchargement puis, sur Continuer du Contrôle de compte utilisateur ou entrez le mot de de passe Administrateur pour démarrer l’installation du programme.
  4. imageCliquez sur Suivant pour démarrer l’installation…
  5. image Acceptez le contrat de licence,
  6. Sachant que cet outils de sécurité n’est proposé qu’aux machines disposant d’une version originale de Windows, le programme va vérifier ce point… Cliquez sur Vérifier
  7. image Après cette vérification, cliquez maintenant sur Installer
  8. image L’installation terminée, cliquez sur Terminer. Simple, non ?
  9. image Le programme démarrer et vous propose une mise à jour des définitions ce qui est une bonne chose ;-). Cliquez sur Mettre à jour
  10. image Dans l’onglet Paramètres, Analyse automatique, prenez soin de changer l’heure d’exécution du programme,
  11. image Dans l’onglet Avancé, vous pouvez décider l’analyse des lecteurs Flash…
  12. Finalement, cliquez sur Enregistrer les modifications pour valider tous les changements.

Voilà, ce n’est pas plus difficile que cela !

Autres ressources sur ce blog : http://msmvps.com/blogs/vista/archive/2009/10/12/microsoft-security-essentials-gratuit-en-t-233-l-233-chargement.aspx

Bonne journée et bon weekend.
Patrice.

4 Comments

Victime du piratage de votre compte Hotmail ?

Bonjour à tous,


Vous avez été victime du piratage de votre compte Hotmail ? Que devez-vous faire ?


Raisonnons simplement. Pour accéder à votre compte vous avez besoin d’un mot de passe et si vous oubliez ce mot de passe, il vous faut votre question secrète.
Donc, vous devez :


  1. Changer votre votre mot de passe (en prenant soin d’y placer quelques caractères “compliqués”, variation de cet exemple d’ensemble : %$#@&§…1 à 0… a à Z),
  2. Changer la question secrète et la réponse qui adaptée,
  3. Changer l’adresse email (si possible) de secours.

Piaratge Hotmail Si ces différentes étapes ne vous permettent pas de recouvrer l’accès à votre compte, vous pouvez contacter le service de support de Windows Live au moyen de la page de Support Technique de Validation Windows Live. Cette page permet de vous poser des questions au sujet de votre compte (réponses que vous devrez être à même de fournir). Vous devrez fournir le plus de détails possible.  https://windowslivehelp.com/PasswordReset.aspx


Plus d’infos ici : http://windowslivehelp.com/solution.aspx?solutionid=6ea0c7b3-1473-4176-b03f-145b951dcb41
Et ici : http://windows.microsoft.com/fr-fr/windows/outlook/hacked-account


Et si votre compte Hotmail contenait certaines informations bancaires (ce qui n’est vraiment pas conseillé), contactez votre organisme bancaire.


Bonne journée.
Bons congés à ceux qui y sont…
Patrice.

41 Comments

Windows toutes versions : Gagner de la place avec un écran 10 à 13 pouces

Hello,

Vous possédez un écran d’ordinateur portable un peu petit, du style 10 à 13 pouces ?
Vous souhaiteriez gagner un peu de place sur le bureau, avoir un peu plus de visibilité en hauteur de vos fenêtres ?

Avez-vous songé à déplacer la barre des tâches (Windows toutes versions), à droite ou à gauche de l’écran ? Oui, c’est possible et c’est simple comme un bonjour !

Suivez-moi…

  1. Clic droit de votre souris sur la barre des tâches puis, dans le menu, décochez la case Verrouiller la barre des tâches,

     menu

  2. A l’aide de votre souris, cliquez sur le bouton gauche en maintenant le clic (c’est un glisser/déplacer) puis, poussez vers le bord gauche ou droite de l’écran puis lâcher le clic, 
  3. Clic droit de nouveau sur la barre des tâches puis, cliquez sur Verrouiller la barre des tâches pour éviter une modification intempestive de cette barre.
  4. C’est tout !

Bonne soirée.
Patrice.

No Comments

Windows® 7 : BSOD après mise à jour (Windows Update) du pilote NVidia (Suite et FIN)

Salut,


Je me suis dit que cette info pourrait tout de même servir à quelques uns d’entre vous… Désolé pour un retard pareil entre le post précédent et celui-ci; je vous avais un peu oublié ;-(  (c’est la chaleur dira t-on…)


Pour en finir avec ce problème de pilote parce qu’il s’agit bien de cela, vous devrez porter une attention particulière au constructeur de votre carte graphique.
Rien ne sert en effet de mettre le pilote à jour avec un pilote issu de chez ATI ou NVidia, ce dernier dans notre cas.
Il faut assurément vous rendre chez le constructeur (ASUS, MSI, ACER, Packard Bell, HP, DELL….) et y télécharger le bon pilote !


Sinon, que se passe t-il ?
1. Cela peut ne pas fonctionner BSOD* !
2. Vous ne pouvez pas vous rendre compte de la disponibilité d’une mise à jour de pilote parce que Windows update vous propose une mise à jour “Chipset” NVidia ou ATI et pas constructeur,
3. Vous ne saurez jamais si effectivement un pilote est disponible chez le constructeur pour cette carte et le système d’exploitation en question,
4. Il faut savoir que, pour l’avoir testé plusieurs fois avec succès (je sais que beaucoup d’entre nous faisons pareil), vous installez une carte MSI ou ASUS, par exemple, avec leur pilote constructeur puis, les mises à jour suivantes sont faites chez NVidia (pas testé chez ATI). ET ÇA MARCHE (forcément mais certainement sans les add-ons développés par le constructeur en question) !


Ça marche jusqu’au moment où, pour une raison inconnue, le matériel / logiciel de la carte est incapable d’accepter cette mise à jour.
Et bien entendu, il s’ensuit des problème d’écrans bleus (BSOD*) comme ceux décrits dans les 2 billets précédents.


Une visite chez le constructeur vous apprend alors que le pilote pour ce type de carte et surtout ce système d’exploitation n’est plus disponible ! Il est pourtant toujours disponible chez NVidia en version 218.xx me semble t-il !!


Finalement, il faudra retenir que la faute n’est pas entièrement attribuée au constructeur et/ou éditeur du système mais plutôt à celle de l’utilisateur qui par trop de facilité fait un peu n’impote quoi (eh oui !). Windows Update en mise à jour automatique, c’est bien mais, de temps en temps, il faut regarder ce qu’il se passe au sein du système ;-)


Dure réalité du marché, plus dure pour nos porte-monnaies ;-(


Bonne journée à tous,
Patrice.


*Blue Screen Of Dead.

2 Comments

Windows® 7 64 bits : 50%

Bonjour tout le monde,


Microsoft® révèle que l’adoption de la version 64 bits de Windows® 7 est nettement plus élevée que pour ses prédécesseurs Vista et Windows® XP.
46% des PC équipés de Windows® 7 tournent avec une édition 64 bits ; c’est ce que Microsoft® vient de révéler. Un taux d’adoption spectaculaire comparé aux versions précédentes du système d’exploitation. La base installée de Windows Vista® 64 bits représente 11% du parc et un tout petit 1% pour Windows® XP.


L’un des principaux moteurs de ce décollage a été le support d’Intel qui dit avoir immédiatement opté pour la migration vers Windows® 7 en 64 bits pour des raisons de sécurité et de performances. Microsoft® constate également qu’il y a de plus en plus d’applications et de matériels compatibles 64 bits.


Selon des prévisions de Gartner citée par la firme de Redmond, en 2014, 75% des PC tourneront avec une édition 64 bits de Windows® 7.


Par ailleurs, selon des spéculations répandues, le développement de Windows® 8 se ferait uniquement en version 64 bits. (Eureka Presse).


(info ZDNet.fr)


Bonne journée.
Patrice.

No Comments

Windows 7 / Internet Explorer 8 : Préservez-vous de l’UI

 

Bonjour à tous,

L’usurpation d’identité a toujours existé, depuis la nuit des temps, de manière pathologique ou criminelle. Sauf que chez nous, en France, cela devient un fléau. L’article suivant provient des news de www.msn.com Plus loin, dans ce billet, un article sur comment protéger son ordinateur

[ Comment les usurpateurs opèrent-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Quels sont les risques et comment les éviter ?

On estime que plus de 4% des français ont déjà été victimes d'usurpation d'identité, avec des cas qui vont de la simple utilisation d'un nom sur un site internet communautaire au dépouillement du compte en banque. Ainsi on recense 213 000 cas chaque année, ce chiffre étant en constante augmentation. En comparaison le nombre de cambriolages à domicile s'élève à 150000 et celui des vols de voitures ne dépasse pas 130 000.

Ce délit a la particularité d'être relativement facile à commettre. Il suffit pour cela de récolter quelques informations personnelles sur la victime en volant son sac à main ou son portefeuille, en subtilisant son courrier, en faisant de faux sondages téléphoniques ou en fouillant sa poubelle. On trouve ainsi des renseignements comme l'adresse, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale ou le relevé d'identité bancaire, grâce auxquels il n'est pas difficile d'accéder à des comptes en banque ou de faire des achats à crédit conséquents.

Bien que les tentatives de récolte d'informations frauduleuses et de piratage d'adresse e-mail soient nombreuses sur internet, peu d'usurpateurs y ont recours car les sites de paiement et de messageries sont finalement bien sécurisés. En revanche, l'usurpation d'une identité sur les réseaux de communication comme Facebook et Twitter est plus courante. Cependant elle n'est reconnue comme délit pénal que si elle porte préjudice à la victime en la discréditant. 10% des internautes français sont touchés mais cela ne constitue que 2% des cas d'usurpations d'identité.

Les conséquences pour les victimes peuvent être extrêmement dommageables si elles ne réagissent pas à temps. Le coût moyen des usurpations d'identité s'élève à 2 229 euros, montant que les assurances ne remboursent jamais en intégralité faute de preuves. Sylvie R. a été victime d'un usurpateur pendant 20 ans sans s'en rendre compte. Elle a dû prouver sa propre identité pour pouvoir renouveler sa carte d'identité nationale, affronter des créanciers et des huissiers pour des dettes qui n'étaient pas les siennes et a divorcé de son mari qui la soupçonnait de mener une double vie. Il arrive même que certaines victimes finissent incarcérées pour un crime qu'elles n'ont pas commis.

Les usurpations d'identité ne portent pas seulement préjudice aux victimes, elles sont également très onéreuses pour l'État et les organismes de financement. Ces fraudes coûtent chaque année aux assurances plus de 474 millions d'euros ainsi que 1,4 milliard d'euros à l'Unédic, 1 milliard d'euros à la Caisse nationale d'assurance maladie, et 1 milliard d'euros à la Caisse d'allocations familiales. Au total dans le monde, le coût de cette criminalité s'élève à plus de 170 milliards d'euros.

L'une des principales difficultés pour les victimes est qu'en France l'usurpation d'identité n'est pas reconnue comme un délit en tant que tel. Il faut pour cela qu'elle soit associée à un délit comme l'usage de faux, l'infraction routière ou la diffamation. Autrement dit, il n'y a pas de législation pour l'usurpation d'identité, ce qui rend ces affaires très complexes à résoudre. Les quelques propositions de loi avancées pour y remédier n'ont jamais abouti.

Les victimes ont une marge de manœuvre très réduite pour agir en cas d'usurpation d'identité. La première chose à faire est de porter plainte contre X. Il faut ensuite informer sa banque et bloquer l'accès aux comptes pour stopper l'hémorragie financière. En cas d'amende ou de convocation pour une infraction que l'on n'a pas commise, il faut immédiatement prouver son absence lors des faits, avec une attestation de votre employeur par exemple. Il est important de vérifier également que vous êtes en possession de tous les documents pouvant certifier notre identité. Et bien entendu, le recours à un avocat est indispensable.

Pour se préserver des usurpations d'identité, il faut avant tout faire attention aux documents que l'on jette à la poubelle et, si besoin, les détruire avec un broyeur à papier. Il est nécessaire de signer ses cartes de crédit, ne jamais les prêter ni en divulguer le code, et ne pas laisser trainer les reçus. Il est préconisé de ne pas divulguer de renseignements confidentiels par téléphone et de ne pas emporter avec soi son numéro de sécurité sociale. Enfin, il est important de veiller à la bonne réception des factures mensuelles et à ne pas laisser son courrier à la portée d'inconnus. ]

Source de l’article précédent www.msn.com 08/07/2010.

Concrètement, comment protéger son ordinateur ?

  • Utiliser un pare-feu ou plutôt vérifier que celui de Windows 7 est actif :
    • Clic droit sur l’icône Centre Réseau et partage, image en zone de notification,

    • Dans le volet gauche, en bas, sous Voir aussi, cliquez imagesur Pare-feu Windows.

 

 

 

    • Vérifiez que le pare-feu est activé image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plupart des logiciels espions et autres programmes indésirables sont intégrés à des applications, des sites web, directement à distance. Le pare-feu offre une protection efficace

  • Tenir son ordinateur à jour de tous correctifs !
    • Depuis le panneau de configuration, cliquez sur Système et sécurité puis, Windows Update et enfin, Modifier les paramètres.
    • image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    • Assurez-vous que les mises à jour se fassent automatiquement. Il est moins recommandé de faire cela si vous n’êtes pas raccordé à un réseau haut débit. Il faut veiller également à ce que les mises à jour soient programmées à une heure où une session Windows est ouverte. Effectivement, si vous n’avez jamais affiché cette fenêtre, l’heure paramétrée par défaut est 03:00 du matin !!
    • Pourquoi paramétrer les mises à jour automatiques ?
      Il n’est plus nécessaire de rechercher des mises à jour en ligne ou de se préoccuper des correctifs critiques de Windows qui pourraient éventuellement faire défaut sur l’ordinateur. Windows recherche automatiquement les mises à jour les plus récentes pour votre ordinateur.

  • Modifier les paramètres de Microsoft Internet Exporer 8.x
    • Depuis le panneau de configuration, cliquez sur Réseau et internet puis, Options internet image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    • Dans l’onglet Sécurité, adaptez la sécurité de votre machine à l’utilisation que vous faites sur les différents réseaux.
    • Dans l’onglet Confidentialité, pensez à bloquer les cookies qui enregistrent des informations pour vous contacter sans votre consentement…
    • Bloquez la plupart des fenêtres publicitaires : souvent, cela ne sert à rien et certaines sont quelquefois plutôt agressives en terme d’installation de logiciels…
    • Dans l’onglet Contenu, pensez au Contrôle parental pour surveiller et protéger l’activité de vos enfants
    • Ne vous laissez pas prendre à l’hameçon (Phishing) ! Menu Outils, commande Filtre SmartScreen; vérifiez bien que ce filtre est activé pour une meilleure protection contre le hameçonnage (Phishing). Disponible à partir de Internet Explorer 7.0

  • Utiliser le Contrôle de compte utilisateur. Il demande votre autorisation avant d’installer un logiciel ou d’ouvrir certains types de programmes pouvant endommager votre ordinateur et le rendre vulnérable face aux menaces à la sécurité. Vous pouvez modifier la manière dont ce contrôle inter-agit avec les logiciels; cependant, il est vivement recommandé de conserver les paramètres par défaut.
  • Utiliser Windows Defender (x64) pour vous éviter que des logiciels espions ou d’autres programmes indésirables ne s’installent sur votre ordinateur sans que vous ne le sachiez.
  • Dernière recommandation qui devrait se situer en début d’article : Installez un anti-virus !! Par exemple, un logiciel gratuit : Microsoft Security Essentials qui protège votre ordinateur en temps réel contre les virus, logiciels espions et autres logiciels malveillants.
  • Il est disponible en téléchargement gratuit auprès de Microsoft. Facile à installer et à utiliser, il est mis à jour automatiquement afin de garantir à votre PC une protection efficace en continu. Pour savoir si votre PC est sécurisé, c’est facile: lorsque le voyant est au vert, tout va bien. C’est aussi simple que cela!

    Microsoft Security Essentials fonctionne efficacement et silencieusement en arrière-plan pour vous laisser libre d’utiliser votre PC Windows comme vous le souhaitez—: pas d’interruptions ni de temps d’attente prolongés.

Bien entendu, cet article n’a pas la prétention de vous informer totalement sur la sécurité en mettre en place sur votre machine et d’en faire une machine hautement sécurisée. Cependant, en mettant en pratique ces quelques conseils, vous rencontrerez certainement moins de problème avec votre système.

Bonne journée et bon weekend.
Patrice.

No Comments

Windows® 7 : The ASTUCE… par Paul Thurott

 

Bonsoir à tous,

Lorsqu’arrive le mois de juillet, en particulier, on a toujours un peu plus de temps pour fouiller l’internet, à la recherche de solutions toujours plus affûtées, pour les aficionadõs de Windows® 7…

Je vous ai donc déniché cette astuce (elle date un peu, je sais…), de taille s-v-p, car elle fournit à l’utilisateur de Windows® 7, pas moins de 273 raccourcis vers bon de nombre de fonctionnalités toutes plus intéressantes les unes que les autres ! Merci Paul ;-)

image

  1. L’avantage est qu’on les a sous la main, à portée de clic, au même endroit.
  2. L’inconvénient est qu’il y en a tellement qu’il faut un certain temps d’apprentissage avant de trouver celle qu’on a besoin. Dans ce cas, pour certains raccourcis, n’est-ce pas plus rapide d’aller directement au panneau de configuration ?

Voici la description de l’astuce à réaliser :

  • A l’aide du bouton droit de la souris, cliquer sur le bureau et sélectionner la commande Nouveau / Dossier,
  • Renommer “Nouveau dossier” en “Raccourcis Système.{ED7BA470-8E54-465E-825C-99712043E01C}”. Tout le texte entre guillemets sans espace et sans les guillemets bien sûr.
  • Appuyer sur la touche Entrée ou cliquer en dehors de la zone de texte pour valider ce nouveau nom de dossier.

C’est tout !
Donc, à voir avec l’usage si cette astuce est réellement pratique.

Bonne soirée.
Patrice.

No Comments

Windows® 7 : Périphériques et Imprimantes

 

Salut à tous ainsi qu’à tous les vacanciers,

Comme je l’écrivais dans un récent billet, Windows® 7 nous est parvenu avec un ensemble de fonctionnalités supplémentaires intéressantes.

image Avec les périphériques, Windows® 7 nous apporte une nouvelle manière de travailler et plus de facilité pour visualiser et utiliser les périphériques.
L’affichage des caractéristiques, des informations et des services est plus claire, bien plus objective. De ce fait, ces avancées facilite notre travail personnel et celui des membres d’un réseau local domestique ou d’entreprise.

Périphériques et imprimantes

Le dossier Périphériques et imprimantes (DeviceDsiplayObjectProvider.exe) est une nouvelle interface de Windows® 7. Elle facilite l’accès à toutes les possibilités offertes par les pilotes de périphériques ainsi que les programmes associés fournis par les constructeurs de ces matériels.

image

Ce dossier facilite donc l’accès à nos téléphones mobiles, lecteurs multimédia, appareils photo numériques, imprimantes multifonctions connectés à l’ordinateur. Tout cela dans une et même fenêtre, classés par catégories, fabricants…

250x250_Windows7_MediaForma C’est cette fonctionnalité qui marque la différence avec les anciennes versions de Windows. Pour un même périphérique, vous deviez souvent accéder aux  fonctions logicielles et gestion du périphérique dans des endroits différents à l’image d’une imprimante multi-fonction, le fax plus précisément. Alors que Windows® 7 regroupe tout en seul et même endroit.

Par ailleurs, l’image du périphérique installé est beaucoup plus réaliste ce qui facilite encore plus la maîtrise de l’environnement logiciel et matériel.

image

De plus, lorsque vous sélectionnez un périphérique ou lorsque vous le connectez, la barre des tâche de la fenêtre du dossier Périphériques et imprimantes affiche automatiquement une icône réaliste de ce matériel (plutôt qu’une image générique) ainsi que des données intéressantes comme, pour une imprimante :

  • Son état de disponibilité en terme d’autorisation d’accès et d’attente,
  • La catégorie de périphérique,
  • le modèle afin de mieux connaître le matériel attendu pour la prochaine impression,
  • Dans le cas d’un appareil photo, ce sera le nombre d’images…

image

En double-cliquant sur cette barre des tâches ou sur l’image du périphérique, clic droit puis, sélection de la commande Ouvrir, on accède à l’ensemble des fonctionnalités du périphérique. Ici, il s’agit d’une imprimante; certes, celle-ci est un peu ancienne mais cela montre combien Windows® 7 gère avec brio les matériels en fin de vie.

Ici, au premier coup d’œil, vous savez parfaitement comment est paramétrée cette imprimante et si elle est disponible. Vous avez la possibilité de gérer les travaux en cours, les paramètres de sécurité, de papier, de disposition, de couleurs, d’horaires d’accès, de maintenance…

Et si le constructeur a développé des fonctionnalités supplémentaires ou personnalisées, vous les découvrirez dans une fenêtre possédant le même thème.

Finalement, que trouvera t-on dans ce dossier ?

Dans le dossier Périphériques et imprimantes, vous trouverez des périphériques raccordés :

  • aux ports USB,
  • aux réseau Bluetooth et Wi-Fi toujours par les ports USB,
  • au réseau local.

Ces périphériques peuvent être :

  • Téléphone portable,
  • Lecteur multimédia,
  • Appareil photo numérique,
  • Disque dur externe y compris Cartes mémoire ou disque dur multimédia (ou encore de stockage) sur le réseau local,
  • Webcam,
  • Claviers,
  • Souris,
  • Scanneurs,

Par contre, ce dossier n’affichera pas, les disques durs locaux, les cartes vidéos, la mémoire de l’ordinateur… Pour cela, vous accèderez au Gestionnaire de périphériques.

Conclusion

Le dossier Périphériques et imprimantes de Windows® 7 offre une nouvelle interface cohérente des périphériques attachés.
Cette interface est aisément paramétrable afin de classer son matériel par fabricant ou catégories.
Les périphériques sont tous regroupés en un seul endroit ce qui présente que des avantages ne serait-ce qu’au seul niveau du gain de temps.
Tous ces avantages procurent une meilleure prise en main, procurant ainsi une phase d’apprentissage plus courte.

C’est simple : Démarrer / Périphériques et imprimantes !

Annexes

Pilotes de périphériques : http://www.microsoft.com/fr-FR/windows/help/sites-de-pilotes
Débuter avec Windows 7 : http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows7/help/videos
Utilitaire de résolution problèmes imprimantes : http://windows.microsoft.com/fr-FR/windows7/Open-the-Printer-troubleshooter
Aide de Windows 7, rechercher “Installer, afficher et gérer vos périphériques

Bonne journée tout le monde.
Bons congés à celles et ceux qui vont partir (Attention sur  les routes, partez tranquille et adoptez la zen attitude).

Patrice.

No Comments

(c) 2014 - Patrice A. BONNEFOY - Microsoft MVP Windows Expert IT-Pro since 2005.