Windows 7 / Internet Explorer 8 : Préservez-vous de l’UI


 

Bonjour à tous,

L’usurpation d’identité a toujours existé, depuis la nuit des temps, de manière pathologique ou criminelle. Sauf que chez nous, en France, cela devient un fléau. L’article suivant provient des news de www.msn.com Plus loin, dans ce billet, un article sur comment protéger son ordinateur

[ Comment les usurpateurs opèrent-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Quels sont les risques et comment les éviter ?

On estime que plus de 4% des français ont déjà été victimes d'usurpation d'identité, avec des cas qui vont de la simple utilisation d'un nom sur un site internet communautaire au dépouillement du compte en banque. Ainsi on recense 213 000 cas chaque année, ce chiffre étant en constante augmentation. En comparaison le nombre de cambriolages à domicile s'élève à 150000 et celui des vols de voitures ne dépasse pas 130 000.

Ce délit a la particularité d'être relativement facile à commettre. Il suffit pour cela de récolter quelques informations personnelles sur la victime en volant son sac à main ou son portefeuille, en subtilisant son courrier, en faisant de faux sondages téléphoniques ou en fouillant sa poubelle. On trouve ainsi des renseignements comme l'adresse, la date de naissance, le numéro de sécurité sociale ou le relevé d'identité bancaire, grâce auxquels il n'est pas difficile d'accéder à des comptes en banque ou de faire des achats à crédit conséquents.

Bien que les tentatives de récolte d'informations frauduleuses et de piratage d'adresse e-mail soient nombreuses sur internet, peu d'usurpateurs y ont recours car les sites de paiement et de messageries sont finalement bien sécurisés. En revanche, l'usurpation d'une identité sur les réseaux de communication comme Facebook et Twitter est plus courante. Cependant elle n'est reconnue comme délit pénal que si elle porte préjudice à la victime en la discréditant. 10% des internautes français sont touchés mais cela ne constitue que 2% des cas d'usurpations d'identité.

Les conséquences pour les victimes peuvent être extrêmement dommageables si elles ne réagissent pas à temps. Le coût moyen des usurpations d'identité s'élève à 2 229 euros, montant que les assurances ne remboursent jamais en intégralité faute de preuves. Sylvie R. a été victime d'un usurpateur pendant 20 ans sans s'en rendre compte. Elle a dû prouver sa propre identité pour pouvoir renouveler sa carte d'identité nationale, affronter des créanciers et des huissiers pour des dettes qui n'étaient pas les siennes et a divorcé de son mari qui la soupçonnait de mener une double vie. Il arrive même que certaines victimes finissent incarcérées pour un crime qu'elles n'ont pas commis.

Les usurpations d'identité ne portent pas seulement préjudice aux victimes, elles sont également très onéreuses pour l'État et les organismes de financement. Ces fraudes coûtent chaque année aux assurances plus de 474 millions d'euros ainsi que 1,4 milliard d'euros à l'Unédic, 1 milliard d'euros à la Caisse nationale d'assurance maladie, et 1 milliard d'euros à la Caisse d'allocations familiales. Au total dans le monde, le coût de cette criminalité s'élève à plus de 170 milliards d'euros.

L'une des principales difficultés pour les victimes est qu'en France l'usurpation d'identité n'est pas reconnue comme un délit en tant que tel. Il faut pour cela qu'elle soit associée à un délit comme l'usage de faux, l'infraction routière ou la diffamation. Autrement dit, il n'y a pas de législation pour l'usurpation d'identité, ce qui rend ces affaires très complexes à résoudre. Les quelques propositions de loi avancées pour y remédier n'ont jamais abouti.

Les victimes ont une marge de manœuvre très réduite pour agir en cas d'usurpation d'identité. La première chose à faire est de porter plainte contre X. Il faut ensuite informer sa banque et bloquer l'accès aux comptes pour stopper l'hémorragie financière. En cas d'amende ou de convocation pour une infraction que l'on n'a pas commise, il faut immédiatement prouver son absence lors des faits, avec une attestation de votre employeur par exemple. Il est important de vérifier également que vous êtes en possession de tous les documents pouvant certifier notre identité. Et bien entendu, le recours à un avocat est indispensable.

Pour se préserver des usurpations d'identité, il faut avant tout faire attention aux documents que l'on jette à la poubelle et, si besoin, les détruire avec un broyeur à papier. Il est nécessaire de signer ses cartes de crédit, ne jamais les prêter ni en divulguer le code, et ne pas laisser trainer les reçus. Il est préconisé de ne pas divulguer de renseignements confidentiels par téléphone et de ne pas emporter avec soi son numéro de sécurité sociale. Enfin, il est important de veiller à la bonne réception des factures mensuelles et à ne pas laisser son courrier à la portée d'inconnus. ]

Source de l’article précédent www.msn.com 08/07/2010.

Concrètement, comment protéger son ordinateur ?

  • Utiliser un pare-feu ou plutôt vérifier que celui de Windows 7 est actif :
    • Clic droit sur l’icône Centre Réseau et partage, image en zone de notification,

    • Dans le volet gauche, en bas, sous Voir aussi, cliquez imagesur Pare-feu Windows.

 

 

 

    • Vérifiez que le pare-feu est activé image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plupart des logiciels espions et autres programmes indésirables sont intégrés à des applications, des sites web, directement à distance. Le pare-feu offre une protection efficace

  • Tenir son ordinateur à jour de tous correctifs !
    • Depuis le panneau de configuration, cliquez sur Système et sécurité puis, Windows Update et enfin, Modifier les paramètres.
    • image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    • Assurez-vous que les mises à jour se fassent automatiquement. Il est moins recommandé de faire cela si vous n’êtes pas raccordé à un réseau haut débit. Il faut veiller également à ce que les mises à jour soient programmées à une heure où une session Windows est ouverte. Effectivement, si vous n’avez jamais affiché cette fenêtre, l’heure paramétrée par défaut est 03:00 du matin !!
    • Pourquoi paramétrer les mises à jour automatiques ?
      Il n’est plus nécessaire de rechercher des mises à jour en ligne ou de se préoccuper des correctifs critiques de Windows qui pourraient éventuellement faire défaut sur l’ordinateur. Windows recherche automatiquement les mises à jour les plus récentes pour votre ordinateur.

  • Modifier les paramètres de Microsoft Internet Exporer 8.x
    • Depuis le panneau de configuration, cliquez sur Réseau et internet puis, Options internet image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    • Dans l’onglet Sécurité, adaptez la sécurité de votre machine à l’utilisation que vous faites sur les différents réseaux.
    • Dans l’onglet Confidentialité, pensez à bloquer les cookies qui enregistrent des informations pour vous contacter sans votre consentement…
    • Bloquez la plupart des fenêtres publicitaires : souvent, cela ne sert à rien et certaines sont quelquefois plutôt agressives en terme d’installation de logiciels…
    • Dans l’onglet Contenu, pensez au Contrôle parental pour surveiller et protéger l’activité de vos enfants
    • Ne vous laissez pas prendre à l’hameçon (Phishing) ! Menu Outils, commande Filtre SmartScreen; vérifiez bien que ce filtre est activé pour une meilleure protection contre le hameçonnage (Phishing). Disponible à partir de Internet Explorer 7.0

  • Utiliser le Contrôle de compte utilisateur. Il demande votre autorisation avant d’installer un logiciel ou d’ouvrir certains types de programmes pouvant endommager votre ordinateur et le rendre vulnérable face aux menaces à la sécurité. Vous pouvez modifier la manière dont ce contrôle inter-agit avec les logiciels; cependant, il est vivement recommandé de conserver les paramètres par défaut.
  • Utiliser Windows Defender (x64) pour vous éviter que des logiciels espions ou d’autres programmes indésirables ne s’installent sur votre ordinateur sans que vous ne le sachiez.
  • Dernière recommandation qui devrait se situer en début d’article : Installez un anti-virus !! Par exemple, un logiciel gratuit : Microsoft Security Essentials qui protège votre ordinateur en temps réel contre les virus, logiciels espions et autres logiciels malveillants.
  • Il est disponible en téléchargement gratuit auprès de Microsoft. Facile à installer et à utiliser, il est mis à jour automatiquement afin de garantir à votre PC une protection efficace en continu. Pour savoir si votre PC est sécurisé, c’est facile: lorsque le voyant est au vert, tout va bien. C’est aussi simple que cela!

    Microsoft Security Essentials fonctionne efficacement et silencieusement en arrière-plan pour vous laisser libre d’utiliser votre PC Windows comme vous le souhaitez—: pas d’interruptions ni de temps d’attente prolongés.

Bien entendu, cet article n’a pas la prétention de vous informer totalement sur la sécurité en mettre en place sur votre machine et d’en faire une machine hautement sécurisée. Cependant, en mettant en pratique ces quelques conseils, vous rencontrerez certainement moins de problème avec votre système.

Bonne journée et bon weekend.
Patrice.

Comments are closed.

(c) 2014 - Patrice A. BONNEFOY - Microsoft MVP Windows Expert IT-Pro since 2005.