Le BIOS laisse la place à UEFI



La couche logicielle est sur le point d’être remplacée par l’UEFI (fin 2011) qui promet notamment de raccourcir le démarrage des PC à quelques secondes.

Après 30 ans de bons et loyaux services, le BIOS s’apprête à céder sa place à l’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). Cette nouvelle norme devrait remplacer son ancêtre dans la plupart des gammes de PC vendus l’année prochaine. L’UEFI promet notamment un temps de démarrage ramené à quelques secondes.

Selon Mark Doran, patron de l’UEFI Forum cité par la BBC, les pères du BIOS (des ingénieurs IBM) lui donnaient une durée de vie ne dépassant pas 250 000 machines. « Ils sont aussi surpris que quiconque qu’il soit toujours bien vivant dans de nombreux systèmes », explique-t-il. 250x250_Get-The-Facts_112010

Le BIOS est la couche logicielle de base qui localise et vérifie l’intégrité des principaux composants du PC (disque dur, mémoire, clavier, ports…) pour permettre au système d’exploitation de démarrer. Il a été développé pour une architecture matérielle qui n’a plus grand-chose à voir avec les machines actuelles. Ainsi par exemple a-t-il fallu trouver une astuce technique pour que le BIOS puisse reconnaître un clavier USB sans essayer de le chercher sur un port AT ou PS/2. De même, une clé USB est aujourd’hui identifiée comme un lecteur de disquette ou un disque dur.

Mis au point par Intel
C’est Intel qui a mis au point l’EFI qui est ensuite devenu le standard UEFI aujourd’hui supporté par les principaux protagonistes du secteur (AMD, American Megatrends, Apple, Dell, HP, IBM, Intel, Microsoft, Phoenix…). L’un des avantages de l’UEFI est qu’il est beaucoup plus indépendant de la plateforme matérielle. Pour revenir à l’exemple du clavier, Mark Doran illustre le rôle de l’UEFI en expliquant que « tout ce qu’il dit c’est qu’il y a quelque part dans la machine un dispositif qui peut produire des informations de type clavier ». Il peut donc s’agir d’un clavier physique mais aussi d’un écran tactile.  
Mais la principale amélioration que constateront les usagers est le temps de démarrage qui sera ramené à quelques secondes. L’UEFI est déjà présent dans certains PC de bureau et portable. Il devrait prendre le pas sur le BIOS l’année prochaine. (Eureka Presse)

Info UEFI : http://www.uefi.org/home/
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Extensible_Firmware_Interface

Bonne soirée.
Patrice
.

  1. No comments yet.
(will not be published)
*


(c) 2014 - Patrice A. BONNEFOY - Microsoft MVP Windows Expert IT-Pro since 2005.