Windows Server 2012 sur nouvelle machine Intel®


Patrice2012

Bonjour tout le monde,

Je viens d’installer Windows Server 2012 sur une machine Intel neuve, assemblée moi-même avec des composants du commerce.
Ce n’est pas que les ordinateurs de marques ne me conviennent pas; disons plutôt que j’aime bien avoir une configuration adaptée à mes besoins et à mes travaux personnels.

  • J’ai choisi un boitier MaxInPower© avec alimentation de 500 watts capable d’abriter 6 unités 3"1/2 et 3 unités 5"1/4.
    Choisi sur le site, ce boitier est bien fini, sans plus. Il sera dans une colonne de bureau donc, seule la façade principale, noir brillant, sera visible.
    Cette façade possède 4 ports USB 2.0 (la carte mère Gigabyte GA-Z68X-UD3H-B3 en possède 12 et 2 ports USB 3.0)

image

  • J’y ai inséré 2 disques durs Wertern Digital Caviar Blue 500 Go WD5000AAKX SATA 6Gb/s identiques monté en Raid 1 et technologie Intel IRRT (L’installation s’est très bien déroulée avec les pilotes et logiciels prévus pour Server 2008 R2).
    Pour rappel, RAID 1 copie les données identiques dans deux disques durs. Si un disque dur tombe en panne, RAID 1 permet la restauration des données à partir de l’autre disque dur. Contrairement au RAID-0 – non conseillé tel que, pour lequel il n’y aucune de tolérance aux pannes – est d ‘avoir un disque Maître et un disque de secours "Recovery".

La mise à jour de ce disque se fait soit en continu, soit en différé à la demande de l’administrateur ou du gestionnaire Intel® Rapid Recover Technology : "NeedUpdate…" au démarrage après l’affichage du Bios (voir explications plus loin).

  • En plus de ce montage, j’ai inséré un 3ième disque WD Caviar Blue (identique au 2 premiers) dans lequel se trouve une partition réservée au fichier de pagination.
  • Un 4ième disque est utilisé pour le stockage temporaire et le traitement photos/vidéos…

Vous allez me dire que j’aurais tout aussi bien pu monter un ensemble RAID-5. En effet, j’ai été tenté et l’ai même réalisé ;-)
Bien de sites web traitant le sujet donnent le RAID-1 avec des performances en écriture et en lecture/écriture en mode dégradé bien meilleures que le RAID-5. D’autres, présentant des tests de serveurs NAS présentent des performances à peu près équivalente…

Cependant, si la capacité finale est meilleure en RAID-5 ( 500 Go * (3-1) pour 3 disques –> 900 Go env.) qu’en RAID-1 ( 500 Go * 2/2 –> 450 Go env.) :
- la protection des données est identique
(1 seul disque peut tomber en panne),
- les performances sont tout de même sensiblement différentes "à vue d’oeil"…

Enfin, il ne faut pas exagérer Clignement d'œil, cette machine construite à titre personnel ne renferme pas – sur les disques systèmes – des informations justifiant une disponibilité RAID-5. Je fais donc confiance au MTBF des disques durs actuels Clignement d'œil

  • Sur cette carte-mère Gigabyte, j’ai installé un processeur intel i7 2600k avec Intel® Hyper-Threading Technology (3.4 Ghz –> démarré à 3.7 Ghz sans rien paramétrer Clignement d'œil). Le "k" désigne un processeur non bloqué sur la fréquence; donc, la possibilité de lui demander des choses sympathiques.
  • Cette carte-mère embarque un chipset graphique intel HD3000, bien suffisant pour cette utilisation.
  • J’ai inséré 4 barrettes G.Skill Snipper de 4 Go chacune, histoire de pouvoir "jouer" avec Hyper-V et le réseau virtuel.
  • Un lecteur/graveur BD-ROM/DVD LG très abordable côté prix,
  • Un lecteur de carte en façade : SD, MMC, Micro-Drive, XD…
  • Une deuxième carte réseau D-Link DGE-528T Gigabit Ethernet.

 

 

 

image

Technologie d’Intel® Rapid Recovery (Intel web site)
Intel Rapid Recover Technology (IRRT) est une fonction du logiciel Intel® Rapid Storage Technology.
IRRT étend la fonctionnalité RAID 1 grâce à plusieurs fonctions permettant aux utilisateurs de copier des données dans un disque de
restauration désigné. Par exemple, IRRT permet aux utilisateurs de déterminer la mise à jour du volume de restauration, continue ou sur demande.
IRRT permet également d’amarrer ou d’extraire l’ordinateur si le disque de restauration se trouve dans la station d’accueil.
De plus IRRT prend en charge les eSATA connectés (certains modèles donc, se renseigner avant l’acquisition).
La technologie IRRT permet de déterminer la fréquence de mise à jour du disque dur miroir : en continu ou sur demande.
Sur demande permet d’éviter les problèmes avec des disques connectés, type eSATA mais également et surtout de protéger le miroir en cas d’invasion virale.
Si le disque dur principal tombe en panne, IRRT passe automatiquement au disque miroir sans intervention utilisateur. IRRT affiche un message indiquant la panne du disque dur principal. Pendant ce temps, l’ordinateur peut réamorcer à partir du disque dur miroir. Lorsqu’un nouveau disque dur est installé, et que l’ordinateur est réamorcé, la fonction de restauration rapide d’IRRT copie toutes les données miroir dans le disque dur principal.

L’installation logicielle se fait tranquillement avec les aléas de la disponibilité des pilotes… Les anti-virus ne sont pas encore disponibles (Windows 8 contient Defender). Je viens d’apprendre de Microsoft que leur produit Forefront est compatible avec Windows Server 2012 Clignement d'œil. Il n’y a plus qu’à…

Et bien entendu, je viens d’écrire ce post avec Windows Live Writer 2012 Clignement d'œil et ses plug-ins

Bonne soirée.
A bientôt.
Patrice.

Comments are closed.

(c) 2014 - Patrice A. BONNEFOY - Microsoft MVP Windows Expert IT-Pro since 2005.