header image
 

La CE interroge des producteurs de PC à propos de Microsoft

La Commission européenne mène une enquête dans le but de savoir si Microsoft favorise certains producteurs de PC. Dans ce but, l’équipe des enquêteurs antitrust de la CE réclame aux fabricants de PC leurs accords de licence.

Cela concerne non seulement les licences pour Windows, mais aussi pour les logiciels connexes. Est visée aussi la fourniture de mises à niveau et de correctifs pour ces programmes aux producteurs de PC.La CE confirme aujourd’hui cette nouvelle dans le Financial Times. Ce journal d’affaires britannique affirme que vingt entreprises ont été contactées, dont IBM, Hitachi et Toshiba. “La Commission a expédié une série de lettres à un certain nombre d’entreprises actives dans le secteur IT et sur le marché à la consommation”, a expliqué l’instance politique européenne dans une déclaration officielle.”Ces demandes d’information devraient permettre à la Commission d’évaluer les conditions que Microsoft impose aux entreprises OEM (original equipment manufacturers – réd.) en matière de licences sur sa technologie.” Le fait est cependant que la CE ne soupçonne pour l’instant pas le fournisseur américain de logiciels d’activités réellement illégales sur ce plan.Dans l’affaire antitrust américaine de longue haleine, on a entre-temps constaté que Microsoft avait privilégié plusieurs fournisseurs de PC en leur accordant des ristournes sur des achats en grande quantité. Depuis lors, la situation s’est normalisée, mais dans certains cas, cela a engendré des frais de licence supplémentaires pour les plus petits fabricants de PC.

 
 
 
Christian

~ by xpditif on December 5, 2003 .



Leave a Reply