header image
 

Reprise américaine à double tranchant en 2004

Si la reprise semble bien devoir être au rendez-vous en 2004 aux Etats-Unis elle se fera sans doute sans les salariés du secteur IT, sacrifiés sur l’autel du off-shore.


John Joyce, Directeur financier d’IBM, constate bien – après deux ans de forte prudence – que “les entreprises commencent à prendre des risques”. Mais, coté fournisseurs, les seuls à en bénéficier risquent cependant d’être les sociétés de services qui ont fortement délocalisé. Et Big Blue d’expliquer que le développement de ses activités offshore – notamment en Inde – devrait se poursuivre pour proposer des solutions d’externalisation IT à bas prix.
Même analyse chez IDC. Si le cabinet d’étude prévoit une “résurrection technologique” pour 2004 aux Etats-Unis et la multiplication des contrats d’externalisation, il annonce également une accentuation des pratiques offshore des sociétés de service.
Du coup, les 6 à 8% de croissance des dépenses IT sur le marché intérieur ne devraient pas se traduire en création d’emploi dans le secteur. Pire, le mouvement entamé il y a deux ans devrait encore s’accélérer et le CA dégagé par les services “off-shore” pour les entreprises américaines tripler d’ici 2007 passant de 16 Md$ en 2004 à 46 Md$ en 2007.
Les petites SSII n’ayant pas encore migré vers les pays autorisant l’exploitation de main d’œuvre à bas prix risquent d’être touchées de plein fouet selon Trac Gere, analyste d’IDC. “A moins d’offrir des services à forte spécificité”.

Source

 

Christian

 

~ by xpditif on December 6, 2003 .



Leave a Reply